Demande du Commanditaire : Créer une réserve naturelle pour improductifs économiques.

 

Artistes : Emilie Pesci 

 

 

 

Gilles arrive avec l'envie de partager un projet auquel il réfléchit depuis un moment sans toutefois l'avoir mis en oeuvre : la création d'une zone de protection pour les espèces humaines en voie de disparition. Il nous parle de transhumanisme, de ses craintes face aux accords du traité transatlantique, des personnes en marge du système économique actuel.

 

Face à l'ampleur de sa proposition, nous décidons de concentrer nos recherches sur la question des improductifs économiques. Nous convions Gil à deux séances de travail au cours desquelles nous fantasmons à la création d’une réserve naturelle pour « improductifs économiques ». Où la situer ? Quelle forme? Quelle topographie? Quelles ressources? Quels habitants? Comment la figurer ?

Au terme de ces deux séances, nous décidons que notre intervention consitera à fournir au commanditaire un outil de travail qui serait un déclencheur pour sa recherche.

 

L'outil est un enregistreur portable contenant une cassette où sont compilées 90 minutes d’interview de différents personnes, choisies au hasard, répondant à une simple question :  « un improductif économique c'est quoi, c’est qui ? »  

 

En lui fournissant ce document, nous lui offrons un outil de réflexion sur son projet mais également un outil de travail; le commanditaire aura le loisir de pouvoir à son tour utitliser l’enregistreur au gré de ses recherches.

 

Finalement, cet enregistreur - instrument d’une époque qui semble déjà lointaine - et les paroles qu’il contient, ne constitue-t-il pas lui-même une première maquette de réserve pour espèces humaines en voie de disparition?

 

Emilie Pesci (étudiante à l'ESACT)