Demande du Commanditaire : Me faire chanter en public

 

 

 

Date de réalisation : Mardi 19 mai 2015, de 20h à 21h30.

Lieu : Café Europa/ Carré des arts, 4a rue des Soeurs Noires, 7000 Mons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment un artiste synchronise-t-il son désir avec les contraintes liées à la pratique de son art ? Qu'est-ce que son adaptabilité ou son inadaptabilité révèle de lui-même et de son rapport à sa pratique ?

 

Séréna P. nous a demandé de la faire chanter en public pour la première fois. La difficulté première résidait pour elle dans le démarrage du chant face à autrui, dans le passage à l'acte plus que dans la continuité de cette action ou dans le travail  de cette pratique et sa répétition. 

 

Nous avons donc voulu recréer, pour elle, les étapes précédents l’entrée en scène : ce moment où tout artiste décide de se confronter au regard de l’autre, le public. Pour l’accompagner, nous avons convoqué Silke, une jeune fille, qui éprouvait le même désir de chanter en public.

 

En les réunissant, nous tenions à respecter une condition inhérente au projet, celle de ne jamais nous improviser coach ou révélateur de talent. Nous mettions, au contraire, un point d'honneur à leur donner les moyens de trouver, par elles-mêmes et grâce à leur complicité, les outils nécessaires pour dépasser leurs craintes. 

 

En mettant la focale sur la coulisse, en permettant à un public de devenir le témoin d'un instant qui se déroule habituellement dans l'ombre,  nous abordions également une autre problématique, celle du traitement de l'intime au public.